News

Nous avons testé la version Béta d’OLEM !

OLEM c’est un jeu de plateau avec un robot ! Enfin je devrais dire des jeux. OLEM contient 3 plateaux différents accompagnés de cartes, pions et d’une appli sur mobile. Grâce à Cédric de Capitaine Meeple, nous avons pu tester ce super projet de 3 anciens élèves de l’ESIEE (Oui oui là où on fait les compétitions de Sumobot).

Tout cela permet de jouer à différents jeux (20 jeux de base seront installés sur OLEM au lancement) et de voir votre bibliothèque de jeux augmenter au fil du temps, lorsque des jeux supplémentaires seront développés par Ludotech (l’entreprise qui a créé OLEM, incubée par nos amis du Fablab Descartes) ou par la communauté (une fois la plateforme de développement ouverte (premier semestre 2022)). Les jeux développés par Ludotech seront gratuits, ceux par la communauté pourront être payants (dans un deuxième temps), les auteurs recevant autour de 80% des bénéfices…

OLEM est un petit robot muni de roues suédoises, d’une flopée de capteurs infrarouge, de leds RGB, de quelques boutons et d’un petit écran OLED. Tout cela lui permet de détecter la proximité d’objets, de suivre ou reculer au mouvement d’une main ou d’un objet, de gérer ses déplacements (pour ne pas sortir du plateau par exemple), d’un haut-parleur pour émettre du son et bien d’autres choses encore.

Tout cela permet d’imaginer de nombreuses mécaniques de jeu (action, réflexion, stratégie, escape games…).

Nous avons pu tester le jeu de Gardien-Voleur où une équipe de voleurs doit soudoyer un ou plusieurs trésors dans un donjon surveillé par un gardien. Une bonne partie de jeu avec pas mal de rires et une jolie mécanique de jeu.

La perspective de pouvoir utiliser OLEM pour des ateliers ludo-éducatifs autour de la robotique et de la programmation nous a particulièrement séduit et vraiment convaincu.

Nous aurons sans doute l’occasion de vous parler plus avant du projet et peut-être même vous le faire essayer lors d’un atelier spécial. Nous les avons orienté vers nos amis de chez Fumbles également (pourquoi pas une table OLEM au prochain festival ?)

Nous leur souhaitons beaucoup de réussite pour cet excellent projet et espérons pouvoir rejouer avec OLEM très bientôt (et peut-être même d’investir dans une ou deux boîtes) …

 

Vous aimerez aussi

Plus dans la rubrique :News