Anata c’est pas la joie !

Le FABlab a acheté une Printrbot Simple Métal au mois de Septembre auprès de l’entreprise ANATA 3D et si tout semblait bien parti de prime abord, nous avons vite déchanté.

Tout avait plutôt bien démarré…

Nous avions commandé notre imprimante Printrbot Simple Métal chez Anata 3D, histoire de faire travailler des entreprise européennes et parce qu’il s’agissait du diffuseur officiel de Printrbot. Nous avions besoin de l’imprimante assez rapidement avant de démarrer les ateliers sur l’impression 3D et ils s’étaient engagés à nous livrer rapidement. Commandée le mardi, celle-ci est arrivée le samedi. On pouvait difficilement faire mieux, et comme nous avions d’autres achats en perspective, avoir un prestataire fiable est toujours un avantage. Mais hélas la bonne impression fut de courte durée.

Premiers déboires

L’imprimante est tout d’abord arrivée sans poignée (accessoire que nous avions commandé pour transporter facilement l’imprimante). Ce n’est pas un accessoire vital pour l’utilisation de la machine donc rien de grave, même si Anata 3d s’est bien gardé de nous dire qu’ils n’avaient pas l’accessoire en stock. Ce qui était plus décevant, c’est que l’imprimante est arrivée avec un bel impact dans le lit d’impression. Rien de grave encore pour le fonctionnement de la machine, mais au prix de l’imprimante (pour une association c’est une bonne somme), on s’attend plutôt à avoir un matériel en parfait état. Nous contactons le vendeur qui nous propose une réduction sur un de nos prochains achats. Note pour plus tard : ne jamais accepter ce genre de proposition qui n’engage, que ceux qui les écoutent. Comme le problème n’était pas vital, que l’imprimante fonctionnait bien et que nous avions l’intention d’acheter d’autres matériels à l’avenir, nous avons accepté. C’était un tort car nous ne recommanderons plus jamais rien chez Anata 3D, l’expérience ayant été trop décevante.

anata3D mauvais SAV impact lit impression printrbot simple metal

 

Un SAV de piètre qualité

Moins de 15 jours après l’achat et l’utilisation de l’imprimante, notre coupleur sur l’axe des Z a laché contre toute attente. Ce n’est pas le genre de pièces qui lâche souvent, mais sur l’impression d’un ensemble de petites pièces avec un « Z hop » de 2 mm sous Cura pour éviter des artefact à la surface des objets, le coupleur a laché. Là c’était plus gênant parce qu’il s’agit d’une pièce vitale pour l’imprimante.

anata3D mauvais SAV coupleur printrbot simple metal brise

Nous avons gentiment demandé une pièce de remplacement, l’imprimante étant encore sous garantie. Et c’est vraiment là que nous avons constaté la qualité déplorable du SAV. A l’heure actuelle, après plusieurs de nos relances, nous n’avons toujours pas reçu la pièce. Il est probable que nous ne la recevrons jamais. A chaque fois la réponse a été du même ordre : « nous n’avons pas encore reçu les pièces de chez Printrbot », « nous n’en avons plus en stock », etc. Nous avons objecté qu’il nous semblait difficile de se prétendre diffuseur officiel d’une marque sans avoir certaines pièces vitales de remplacement. Il suffit d’aller sur Ebay ou Alibaba pour trouver des coupleurs en quantité et pour moins de 5€ pièce. Biensûr nous pouvions la réparer nous même, mais il reste qu’il est très désagréable d’avoir la sensation de se faire « rouler » par un prestataire peu scrupuleux. La loi étant ce qu’elle est, nous avions le droit de pouvoir faire réparer cette imprimante, sans devoir avoir à débourser encore de l’argent.

Conclusion de l’expérience Anata 3D

Notre expérience d’ANATA 3D est clairement très mauvaise. Nous ne comptons pas repasser par eux pour quelque transaction que ce soit. Nous avions fait le choix de commander en Europe afin de pouvoir bénéficier d’un SAV plus aisément en cas de problème, malgré le fait que cet achat nous revenait plus cher que d’acheter directement aux Etats-Unis chez Printrbot et de nous faire livrer. Pour le prix d’achat Européen, nous avions la même imprimante avec un lit chauffant, la poignée et un kit de buses de différentes tailles pour l’extrudeuse et ce même après paiement des taxes de douanes (un avantage quand on a un euro fort face au dollar). L’expérience est d’autant plus décevante que le SAV de Printrbot aux USA est très bon et très réactif. Un simple tweet de votre problème et vous êtes immédiatement pris en charge, nous l’avons testé à plusieurs reprises sur d’autres matériels. Le résultat de cette expérience de mauvais SAV : nous avons fini par fabriquer notre propre coupleur (l’impression 3D ça sert à ça non?) et un client perdu pour ANATA 3D (depuis nous avons passés d’autres commandes chez Printrbot, mais en direct cette fois, chat échaudé craint l’eau froide…).

 

Posted in: